Logo

Chloé Jami

Ville : paris

Biographie

« Je travaillais dans la mode avant de me passionner pour la peinture et pour l’art du portrait. J’ai toujours beaucoup dessiné, lors de mes études en école de haute couture, et dans la vie, en général, j’ai toujours été très manuelle. Avec ma famille, nous nous sommes
rapprochés de la religion il y a plusieurs années et c’est cette spiritualité juive que j’ai cherchée à traduire dans mes tableaux. Rien n’est lisse dans ce que je peins : je veux saisir l’émotion dans l’individu à travers les regards, les rides, les contrastes des chairs avec des
couleurs fortes, celles qui éclairent et celles qui restent dans l’ombre.
Je peins des Sages de la Torah en grand format car pour moi, cette grandeur est étroitement liée à leur humilité. J’aime la profondeur de leurs regards, emplis de vérité et de modestie. Ces Tsadikim sont l’essence de la Torah. Voir accrochés ces tableaux, dans ma maison, est d’ailleurs, pour moi, une énergie vitale. On dit souvent que le fait de « voir » le Tsadik est une des meilleures façons de s’attacher à lui afin qu’il nous éclaire. Ce qui m’inspire, ce sont les photos, les livres,
les regards, je suis curieuse de tout. J’aime, entre autres, les peintres Lucian Freud et Philippe Pasqua. En ce moment, je travaille sur un noir et blanc d’Yisrael Ber Odesser, le successeur de rabbi Nahman. Pourquoi
lui ? Son regard sur une photo ».

Oeuvres de l'artiste

Taper votre recherche et cliquez sur Entrée pour rechercher

Votre panier

Votre panier est vide.